Club

70.3 de Vichy … comme un p’tit air de Mondiaux 2019 !

Pas tout à fait la fin de l'été, pas tout à fait la rentrée ... dur dur de se positionner sur une course arrêtée au calendrier un 25 août !! Qu'à cela ne tienne : on a son programme, son coach particulier, ses camarades d'entraînement, ses supporters ... y'a plus qu'à !

Y'a plus qu'à prouver que la prépa estivale a été tenue, régulièrement et sérieusement. Y'a plus qu'à se faire plaisir sur le 70.3 de Vichy, avec ou sans chrono de référence sur cette épreuve. Y'a plus qu'à se confronter à quelques 2.000 autres triathlètes professionnels ou amateurs. Y'a plus qu'à courir en gardant dans le coin de sa tête (et de ses jambes !) que cette épreuve est qualificative pour les Mondiaux 2019 de l'Ironman 70.3 qui se tiendront en France, à Nice, en septembre 2019 ! Y'a plus qu'à sortir une très belle course pour arracher l'un des 50 slots mis en jeu, toutes catégories confondues ! Y'a plus qu'à être un champion comme Fabien, comme Romain et comme Richard pour aller décrocher ce rêve ... et tout simplement franchir la ligne d'arrivée avec satisfaction et plaisir !!

FABIEN : " Dernière épreuve préparatoire avant l'ironman Italie avec le half de Vichy. J'avais planifié cette épreuve dans ma programmation car le timing était bon et que j'avais adoré l'ambiance l'année dernière. J'ai par la même occasion convaincu mon ami Richard de prendre un dossard et de s'amuser avec moi! Je venais pour voir ou j'en étais et essayer de faire une course pleine sans me mettre de pression de résultat, mais plutôt d'être capable de produire un effort complet du début à la fin. Après une natation rallongée je sors en 30min, je ne fais pas une super natation et m'arrête même pour enlever la buée des lunettes. T1 catastrophe, et le vélo ensuite ou j'arrive à faire un effort constant, un peu plus de 39km/h de moyenne pour 2h19. Ensuite la CAP, je suis entouré de gars de ma catégorie, je cours en 1h19:50. Au global ça donne 4h15:47. Gros niveau et une belle densité, nous sommes 7 en 5min! Je suis à 2'30 du podium. Le bonus de la journée est cette qualification pour le mondial à Nice en 2019, moment que j'ai pu partager avec Richard lors de la cérémonie . Au top. Je suis déjà passé à la suite et focalisé sur la prochaine qui sera douloureuse!
Petit clin d'oeil à Sport Eco pour la préparation du matos et pour ne pas avoir douté un instant de ma capacité à rouler à 39 sur les 90 pitons "

ROMAIN : " Petit retour sur mon épreuve half ironman de VICHY. Frustrant ça va être le bon mot pour résumer cette épreuve. J'étais venu pour essayer de décrocher une qualif pour les championnat du monde à NICE en 2019 je repars avec juste la médaille de finisher. J'ai pas pu me battre avec mes armes et cela à cause de contractures aux quadriceps droit et gauche arrivés soudainement juste après avoir oté ma combinaison de natation. J'ai passé mon temps en bike et run à gérer ce problème...Je suis content d'avoir fini car faire ses efforts avec un handicap ça pas été simple. Voilà je dois faire 69 ème sur 1600 et 19 ème de ma tranche d'âge =4h27. Fallait que je fasse dans les 6 ou 7 pour aller au monde et cela est à 10' de mon temps final. 2018 n'aura pas été satisfaisant sur les 70.3 d'aix et vichy pas à la hauteur de ma préparation parfaite réalisé avec Stephane Launay que je remercie chaleureusement....J'ai jamais connu ce genre de problèmes sur mes course depuis 10 ans de triathlon (contracture + hypothermie). Je retiens juste que le corps humains à ses limites et tant que ça nous arrive pas en course bah on en est pas forcement conscient. Maintenant j'en suis conscient :)::):):). Content quand même de faire ce genre de compétitions qui est exceptionnelle. J'ai repoussé mes limites mais j'aurais tellement voulu le faire dans la performance sportive. Merci à tous pour l'ensemble des messages que j'ai reçus."

RICHARD : encore fragilisé par l'absence de sa chère et tendre à ses côtés le jour de la course, il reviendra vers vous un peu plus tard pour vous livrer ses impressions ! 😉 D'après ses camarades de club, à vélo le dimanche pour une phase de "récup", il était en pleine forme ... et ses jambes aussi !!
Que leur objectif ait été atteint ou non, l'épreuve 70.3 de Vichy se résume en deux mots : GRAND BRAVOOOOOOOOO !!!

Partager le contenu :